Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 19:22

 

 

Ha funeste page blanche, quand tu nous tiens.

 Il n’est pas aisé de s’en défaire, et puis un jour, à force de manque, de frustration tu essayes de te relancer, plus pour toi d’ailleurs, que pour ceux qui vont te lire.

Il y a effectivement pleins de brouillons, pleins d’ébauches, parés d’une insatisfaction permanente à la fois sur le fond mais surtout sur la forme, et qui t’empêchent de publier quoi que ce soit.

L’âge, la lassitude, le manque d’inspiration, bref tout ce qui fait qu’à moment donné on se pose la question de l’utilité de son écriture.

Et puis certaines personnes t’en parlent, te demandent ou tu en es, s’inquiètent de ton  silence et donc tu reprends ton courage à deux mains et malgré la peur  de décevoir, tu te relances quatre ans après ta dernière publication, plus pour te faire plaisir que pour le plaisir des  autres.

En quatre ans, le monde, la France, ont changé….

Le terrorisme de ces fous d’islamistes a envahi notre vie quotidienne.

Trump est élu aux USA.

Macron nous a été vendu comme un excellent produit.

 Le recul de la liberté d’expression et individuelle gagnent du terrain, y compris chez nous.

L’Europe se recroqueville en espérant échapper aux massacres que nous découvrons chaque jour de plus en plus dans le monde.

Le pouvoir des médias n’a jamais été aussi grand, et la désinformation aussi présente.et tu découvres dans chaque partie du monde y compris chez nous plein de petits Goebbels chargés de nous distiller la bonne parole, qui nous permettra chaque soir de rentrer chez nous satisfaits pleinement de notre journée et de repartir plein d’espoir le lendemain matin.

Tu te réveilles un beau jour dans cette société qui t’a paru si belle à moment donné, et avec effroi tu t’aperçois que tu as laissé faire tout cela, sans véritable réaction humaine ; que tout ce à quoi tu as cru a été gommé malgré toi, que tu es rentré dans le troupeau de l’individu parfaitement formaté non seulement pour servir mais surtout pour ne plus rien dire, et ne rien remettre en question.

Il est non seulement effrayant d’en prendre conscience, mais il est surtout frustrant de ne pouvoir faire grand-chose, sauf peut-être de l’écrire avec moins de talent et de facilité que d’autres, mais je n’ai jamais eu cette prétention.

Ecrire aujourd’hui est l’un des moyens que nous avons encore à notre disposition pour lutter contre ce « big brother » si magnifiquement dépeint par Orwell, dont la présence et la force n’ont jamais été aussi grandes.

Je reprends donc mon blog et j’espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que j’aurais de plaisir à écrire……

 

Daniel VIDAL

 

COUCOU  ME REVOILOU.......
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : DE LA LIBERTE DE PENSER
  • : Un blog est un endroit visible par tous ou on peut livrer ses pensées, ses coups de coeur, ses coups de gueule.
  • Contact

Recherche

Liens