Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 10:05

567191082

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A peine élu, et non en fonction,  en ce soir du 06 Mai 2007, Nicolas SARKOSY était par la presse

publiquement montré du doigt pour avoir osé fêter sa victoire de quelques heures au Fouquet’s,

avec des amis fortunés.

 

A peine élu, et non en fonction,  quelques jours après le 06 mai 2007, Nicolas SARKOZY était par la

presse et l’ensemble de ses opposants, en première ligne le Parti socialiste, montré du doigt pour

être allé se reposer sur le yacht d’un de ses amis, patron d’une société du CAC 40.

 

 

Ces deux éléments d’un quinquennat l’ont poursuivi jusqu’au 06 Mai 2012, alimentés par une

presse hostile, et des journalistes du service public plus que partisans. Ce n’était plus de

l’information que l’on distillait sur France 2 ou France 3 ni sur France inter ni sur France info, mais

une parodie d’information, propagandiste pour le futur candidat de gauche et futur élu que tout le

monde croyait DSK.

 

 

Celui-ci auto-éliminé, qu’à cela ne tienne, cette presse BOBOISTE, PARISIENNE, AVANT-GARDISTE,

BIEN-PENSANTE, au service non d’une information, mais d’un parti politique a continué son travail

de DESINFORMATION, en faveur du nouveau candidat François HOLLANDE, en mettant en avant le

fait que les comportements de Mr SARKOZY, étaient de par son élection, même non en fonction,

devenus PUBLICS.

 

 

L’arrivée de l’ex président du conseil général de Corrèze à l’Elysée, a permis à cette presse de se

purger de tout état d’âmes.

 

 

En effet, aucun commentaire n’a été fait sur la présence d’une femme présentée à la fois comme

première dame, comme compagne, sans statut officiel, et qui pourtant depuis l’élection de Mr l’ex

Pdt du conseil Général de Corrèze, profite de collaborateurs, gardes du corps, bureau et tout ceci à

la charge de la collectivité, c’est-à-dire de nos impôts.

 

 

Je n’ai jamais entendu sur cette situation de fait, une presse pourtant si friande de vérité,

s'en émouvoir, avec un Pdt pourtant déjà en fonction.

 

 

Je ne peux que mépriser, les commentaires bienveillants, en particulier de Mr Bruno JEUDY, (JDD)

qui met en avant le fait privé de la relation de Mr Hollande, de Mme Trierweiller, et dernièrement

de Mme Gayet.

 

Ce qui concernait Nicolas Sarkozy était de fait public, par contre ce qui dérange cette gauche

méprisable et sa presse inféodée deviendrait par le fait privé ????

 

Quelle notion dérisoire de l’information et de la démocratie. Mr Jeudy et tous ses alter-ego seraient

ils des enfants de la PRAVDA ???

 

 

 

Que Mr Hollande, en tant que Pdt de la République bénéficie de ce statut avec ses avantages, est

tout à fait logique ; qu’une dame, sans statut bénéficie des largesses de la République, est plus

ennuyeux ; qu’une nouvelle compagne, partage les nuits de Mr Hollande, pendant qu’il passe ses

jours  avec l’ancienne, me parait assez confus, non sur le plan personnel, mais sur le plan officiel, et

surtout tout ceci financé par mes impôts.

 

C’est du Vaudeville et prêterait à sourire,  si entre deux orgasmes  Mr l’ex président de la

Corrèze s’occupait de notre pays, de notre économie, de nos entreprises, de nos emplois, bref

travaillait ce pour quoi ses partisans l’ont élu.

 

 

Les XXXXX « Moi Pdt de la République sonnent  comme un véritable boomerang ,mais tout ceci

n’émeut point nos différents intervenants médias.

 

La fonction de Président de la République Française doit être digne, et cet homme-là aujourd’hui

 au-delà de son amateurisme, nous montre également le peu de cas qu’il fait de notre pays.

 

Il n’est pas indigne de cette fonction, il est tout simplement indigne un jour d’avoir prétendu vouloir

la remplir.

 

La France est de plus en plus ridicule chaque jour, et c’est cet homme-là, l’ensemble du parti

socialiste, les profiteurs du système comme Placé ou Duflot, tous ceux qui ont voté pour lui, y

compris ceux qui comme le FN se sont abstenus, qui en sont  responsables, avec l’aide bienveillante

de scribouillards de papier qui osent s’intituler journalistes.

 

 

Daniel VIDAL.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : DE LA LIBERTE DE PENSER
  • : Un blog est un endroit visible par tous ou on peut livrer ses pensées, ses coups de coeur, ses coups de gueule.
  • Contact

Recherche

Liens