Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 16:15
oeil_noir.jpg

Je viens de découvrir grâce un article du Monde qu’il existait dans notre pays un « conseil représentatif des associations noires de France » ce qui me surprend par son coté exclusif car naïvement j’imaginais que la noirceur de peau n’avait pas besoin de s’organiser en association dans un pays comme le notre.

Je pourrais comprendre qu’il puisse y avoir ce type de structure les défendant dans des pays qui par leur passé, y compris et peut être surtout dans leurs pays d’origine, ont mis au ban de la société des individus uniquement à cause de leur couleur de peau.

J’imagine mal un racisme noir en France et encore moins une association telle que le CRAN ayant une réelle utilité.

Cette association se fait connaitre aujourd’hui en portant plainte contre la Fédération Française de Football, en arguant du fait que cette dernière dans un mouvement général de racisme typiquement Français, voudrait mettre en place un système de quotas pour limiter la présence de joueurs de certains pays dont ils sont issus.

Je reconnais bien volontiers que le terme de « quotas »est à la fois maladroit et malvenu, ceci étant il me semble et l’histoire jusqu'à ce jour du foot Français l’a bien montré, que  la meilleure structure d’intégration nationale, sans discrimations  aucune, ni d’origines, ni de religions, ni de couleurs, est à tous niveaux la FFF,en particulier et le sport en général.

Que le CRAN association certainement reconnue d’utilité publique et donc financée par les  impôts utilise cet argent pour faire parler d’elle en portant plainte contre la FFF me parait assez abusif ; il serait peut être plus utile pour les gens qui la composent de dépenser ce fric à aider ceux qui n’ont pas la chance de vivre en France, ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une porte ouverte sur une intégration par le sport comme chez nous plutôt qu’attaquer une institution qui à ce jour a fait certainement plus que tout le monde sans aucun racisme de quelque nature que ce soit.

Il est évident que  même si la discussion n’est pas suivie de mesures concrètes, dès qu’il s’agit de parler de religions, de couleur, d’ethnies, le débat est exacerbé, sans aucune mesure et il dessert tout le monde y compris et surtout ceux qui se sentent à tort agressés par des propos  tenus lors de réunions informelles.

Le plus merveilleux démenti (et à ce niveau là j’adresse un carton rouge à des gens comme THURAM et consorts) est la victoire de l’équipe de France en 1998 et la finale perdue 8 ans après.

Un des arguments développés par les opposants à la FFF, est de ne pas subir la « Lepénisation « des esprits, présente partout semble-t-il ce qui est un autre débat.

Ce que nous demandons aux joueurs de l’équipe de France, c’est au-delà de la victoire, au moins de nous faire plaisir par le jeu et la beauté des gestes techniques, et ceci me semble-t-il n’a ni couleur, ni origine, ni religion mais simplement du TALENT.

La France n’est pas Lepénisée, et lorsque je lis les commentaires de Mr Thuram et consorts, j’ai bien envie de leur dire qu’ils se trompent d’adversaires, car à chaque parole émise par ce type de personnage, c’est autant de voix en plus pour Mme Le Pen, alors qu’il suffit simplement non d’attaquer ceux qui œuvrent pour l’intégration, mais de les encourager à continuer dans cette voie.

Quant au CRAN pour finir avec lui, une nouvelle fois je pense qu’ils ont plus de travail à effectuer là ou effectivement les gens de couleurs souffrent de la guerre, de la faim, du manque d’éducation, mais pas forcément et en premier lieu en France.

Daniel VIDAL

Partager cet article
Repost0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 18:34
y1p-zyXa59OZkpIrH4mAGwgcAlQZOGVNhL0XmmQNAaa3LuDm5tXqGtMkfqu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dire que la nuit est le meilleur moment de la journée semble paradoxal, mais à notre âge nous ne sommes plus à une contradiction prêt.

 

Lorsque Ferrat chante que nul ne guérit de son enfance, il a parfaitement raison car tout gamin mon plaisir était d’attendre que mes parents soient couchés et surtout l’été, la fatigue aidant, le sommeil était rapide a venir, alors que moi , mon plaisir a ce moment était de rallumer ma petite lampe de chevet et  de me mettre a la fenêtre pour contempler un ciel certes éclairé par les lumières de la ville déjà, mais  tout de même fascinant a regarder, pour  ensuite  prendre un bouquin et lire jusqu'à ce que mes yeux se ferment par fatigue et sommeil.

 

Les étoiles, le noir du ciel, le silence de la nuit où tu as l’impression d’être seul sur terre, était une sensation inoubliable.

Le silence surtout qui te donne cette fabuleuse émotion  de dominer fugitivement  à la fois ta vie, le monde, et le temps qui passe et que tu imagines dans une sorte de rêve éveillé pouvoir stopper.

 

En grandissant, j’ai toujours eu cette angoisse de la nuit, du sommeil ou je sentais la mort si proche en m endormant, et je préférais m’enfuir dans ce ciel si noir et plein de mystères.

 

Cela peut ou doit s expliquer d’une manière freudienne, et même aujourd’hui hui, avant de me plonger dans les bras de Morphée, quelque soit l'heure, je ne manque jamais d’aller jeter un œil bienveillant à la noirceur de la nuit, pour me repaitre à la fois de cette beauté sauvage et de ce silence merveilleux.

 

Ce faisant, tu découvres une vie nocturne que tu ne pouvais imaginer, entre le scintillement des étoiles, la clarté de la lune, et cette multitude d’animaux que ma présence au début doit un peu effrayer mais qui reprennent bien vite le cours de leur vie car la nuit est courte pour eux.

 

Je pousse même le vice la aussi à n’importe quelle heure, de prendre un livre et de lire avant d’éteindre cette lumière qui me rattache à la vie jusqu’ au moment ou les lettres de ce bouquin s’entremêlent les unes avec les autres, et que contraint et forcé, je me laisse dominer par les affres du sommeil, bien malgré moi.

 

Daniel  VIDAL

 

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 23:17
face-de-porc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Pondorly, le 06 Avril 2010

 

 

 

A Monsieur le Commandant de la CRS 31

 

 

Nous tenons à porter à votre connaissance, nos interrogations et nos craintes

 

Concernant la dernière réunion de la commission du mess du 17 mars 2010.

 

 

Effectivement, nous avons appris que nous mangions de la viande Halal depuis un

 

certain temps, et ceci à notre insu. Il serait inutile de vous rappeler que tout

 

musulman qui entre dans notre corporation se voit proposer un régime au regard des

 

us et coutumes de sa religion.

 

 

Ce qui ne veut pas dire que le catholiques de notre unité doivent « avaler » toutes les

 

couleuvres qu’on leur propose…..et que les athées ou agnostiques ne revêtiront pas

 

la « burka »après avoir digéré avec beaucoup de mal, les indigences de nos gérants.

 

 

Pour le coté religieux de ce problème, nous pensons qu’il est inutile de vous rappeler

 

le nouveau testament : Nous citons en ces termes « En l’esprit saint et nous mêmes

 

avons décidé de ne pas vous imposer d’autres charges que celles-ci », « vous

 

abstenir des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées, et des

 

unions illégitimes ou de l’impudicité » « vous ferez bien de vous abstenir »

 

 

Les idoles étant tous les faux dieux, déesses et autres farfadets, esprits et démons à

 

qui des faux cultes sont rendus…..

 

 

Le christianisme comme toute religion monothéiste qui se respecte proclame « haut

 

et fort » qu’ ‘il n’y a qu’un seul dieu et que c’est évidemment le sien, la nourriture

 

Hallal est considérée par la Bible comme sacrifiée au dieu Allah qui n’est pas un vrai

 

dieu. L’unique Yahweh créateur de tout selon le livre saint.

 

 

Voilà, pour le coté religieux, la liberté de culte se verrait-elle orientée ou orientalisée?

 

 

Seuls les sages ou justes sont en mesure de nous montrer le chemin le plus

 

approprié…..à nos croyances,et pas nos gérants.

 

 

Quand au point de vue « laïque » de notre Institution Républicaine, la question

 

demeure….sachant qu’une somme est prélevée puis reversée à l’organisme

 

certificateur Halal ( environ entre 0,20 et 0,50 centimes au kilo) qui lui même

 

reverse à l’imam « territorialement compétent » .

 

Ces mêmes fonds sont utilisés vers l ‘entretien des mosquées, le culte musulman et

 

vers des associations comme « AVS » et « Isla délice », ces mêmes groupuscules

 

financent des réseaux islamistes terroristes comme INFRA et le GIA. Nous sommes

 

contraints de reconnaître que « manger Halal c’est payer l’impôt Islamiste ».

 

 

Nous ne voulons pas être complices de cette déviance, et nous ne voulons plus

 

manger Halal à l’avenir, et il est inutile à nos gérants de mettre en avant le coût de la

 

viande et la prime alimentaire car à ce jour la compagnie a un « BONI » consequent.

 

 

Laisser une telle situation demeurée, reviendrait à reconnaître qu’il vaut mieux chez

 

nous être Musulman, que Laïc, Républicain, diabétique ou en surcharge pondérale

 

au vu des difficultés à valider nos différents régimes »

  

Vous êtes, Monsieur le Commandant d’unité, le garant de nos libertés

 

institutionnelles, et nous vous demandons au regard de votre sagesse d’esprit et de

 

votre impartialité de mettre un terme à ces approvisionnements au rituel étranger à

 

nos coutumes, sachant l’intérêt que vous porterez à notre requête, c’est

 

profondément meurtris dans nos esprits que nous vous transmettons ce courrier.

 

 

 

Veuillez agréer, Monsieur le Commandant d’unité, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

 

 

Le Bureau local UNITE-POLICE

Copie Bureau National

Affichage Syndical

 

 

 

Cette lettre de protestation, n'est pas un hoax killer puisque le monde s'en est fait l'écho en date du 29 avril 2010 ;
Elle est significative à la fois de la pression exercée par les extrémistes Islamistes dans notre société laïque, et du manque de réaction de nos autorités compétentes.
 
Tout extrémisme religieux, est  condamnable.
Ceci est également significatif du cancer qui ronge notre république  ou des individus, français de sol et non de sang,  essayent d'imposer à notre société leur religion, et encore plus grave leur culture.
 
Notre société est laïque et de souche  judeo-chrétienne et non islamiste, et toute atteinte à cette laïcité, et à ces origines doit être combattue avec la plus grande fermeté.
 
Que des musulmans puissent dans leur intimité de leur foyer pratiquer leur religion est tout à fait logique, par contre qu'ils osent nous imposer leurs préceptes  est tout à fait contraire à ce qui a fait le fondement de notre pays.
 
Faudra-t-il remettre en cause le droit du sol pour le remplacer par le droit du sang pour être à l'abri de ces excès ? On peut légitimement se poser la question.
 
Ce n'est plus aujourd'hui dans notre pays une cohabitation, mais plutôt à la fois une guerre de civilisation et de culture, et tant que nous ne l'aurons pas compris, il  nous faudra subir ce genre d'attaque, tres bien orchestrée, tres bien organisée qui tel un cancer ronge petit à petit les bases de notre société laique.
 
Lorsque nous examinons les flux migratoires dans notre pays, nous nous apercevons que les problèmes auxquels nous sommes confrontes viennent tous du même bord; revanche de la colonisation,provocation de nos anciennes colonies, oui mais limitées à une seule origine,l'Islam, car je n ai jamais vu ni entendu de soucis venant de nos anciennes colonies asiatiques.
 
Chaque jour qui passe sans réactions de notre part amène encore plus de voix et de sympathie à certains partis extrêmes, et si demain  nous voulons éviter d'avoir le choix entre marine jean luc ou olivier, nous nous devons de réagir et de lutter contre ces extrémisme qui veulent nous imposer une façon de vivre que tout être humain normalement constitué  doit exècrer.
 
A ce jour, je ne connais aucune école publique qui ne sert que du poisson le vendredi, comme le préconise la religion chrétienne, par contre il y a  de  nombreuses cantines qui ne servent jamais de porc, et ça je ne peux l' accepter, et tous ceux qui l' acceptent sont complices d'une dérive extrémiste d'une religion qui en plus ne fait pas partie de notre civilisation.
 
Pour les biens pensants bobos qui pourraient me lire, je précise qu'il ne s'agit nullement d'une stigmatisation mais d'un examen tout simple de faits que tout le monde peut vérifier chaque jour qui passe autour de soi.
Daniel   VIDAL 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 14:38
Dans-3-jours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouf 2010 est fini , et la tradition étant ancrée dans nos esprits, l’usage veut que l’on souhaite à tour de bras une excellente année à venir, à toutes celles et ceux que l’on croise durant ce fameux mois de janvier ;  pourtant comme le faisait remarquer dans une radio publique en toute mauvaise foi un éditorialiste, malgré toute la sincérité de nos souhaits, combien sont ceux qui sont tombés malades en 2010, qui ont perdu leur job, dont le couple s’est déchiré, bref un florilège de mauvaises nouvelles en lieu et place de nos merveilleux souhaits.

 

Alors que faire puisque nos bons vœux, distillés avec tant de sincérité n’ont manifestement aucune incidence ni impact positif sur l’avenir.

Une fois de plus, sacrifiant à la tradition malgré que cela ne serve à rien nous allons avec notre plus beau sourire, avec notre plus belle sincérité, avec notre plus belle plume souhaiter à tous ceux qui veulent l’entendre notre sempiternel  bonne chose bon  truc  etc. etc. ….

Nous allons innover cette année, car celle  qui vient sera a priori d’une platitude extrême au regard de ce qui nous attend, puisqu’a part quelques enturbanné(e))s qui vont se faire sauter en Egypte ou à Jérusalem,  à part quelques beaux fleurons de notre industrie (ou ce qu’il en reste) qui vont se délocaliser dans une dictature lointaine, quelques inondations plus ou moins meurtrières ici ou la, quelques incendies qui vont ravager des régions entières, quelques tremblements de terre qui vont tuer une population qui de toute façon serait morte de faim, quelques belles guerres à la machette, rien de particulièrement intéressant  ne devrait se passer en 2011, ce qui nous amène tout naturellement à 2012.

Ha la grande année !!!

Ho bien sur, tout ce qui précède ci-dessus se renouvellera, avec comme cerise sur le gâteau, notre campagne Présidentielle et législative, qui va j’en suis sur nous amener de bons moments, de bonnes joutes oratoires, d’excellents rebondissements, avec un résultat somme toute qui sera peut être surprenant.

Donc pas de bonne année 2011, mais des souhaits très sincères pour 2012 qui arrivera assez tôt.

 

Daniel  VIDAL

 

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 15:21
grands-corps-malade.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était bizarre ce mec avec sa canne, une voix profonde  venue de la banlieue, adepte du verlan, donc au départ un handicap certain pour que mon oreille puisse lui prêter attention.

Il parla de SLAM. SLAM ?  C’est quoi encore ce truc ? Chaque jour nouveau amène son lot d’appellations plus ou moins contrôlées, et même en essayant de se maintenir à flot pour paraitre moins con dans une conversation de jeunes, tu es très très vite largué.

Donc il était la avec sa canne, sa belle gueule c’est vrai, une voix très agréable, mais franchement venue du 93, donc par définition un peu suspecte, et j’avoue que si Denisot ne nous l’avait pas présenté dans une de ses fameuses émissions que tu vois sur Canal, c’est un mec dont je ne connaitrais même pas l’existence.

La première leçon que je retiens c’est qu’effectivement tu t’aperçois que ce n’est pas forcément être BOBO qu’essayer au moins d’écouter les nouvelles choses.

La deuxième leçon, c’est que chaque génération a apporté à la collectivité des individus, hommes ou femmes, qui en quelques mots, en quelques paroles te touchent profondément.

Bêtement je croyais que le slamétait réservé à la banlieue essentiellement parisienne, et que j’allais encore une fois écouter un mec rapper sur les meufs plus salopes les unes que les autres, Sarko plus cons que tous, la société plus pourrie qu’ailleurs, et le monde capitaliste, et ceux qui ne le remettent pas en question sur qui l’on veut vomir avec délectation, a chaque seconde qui passe.

Et sa chanson ou pour être puriste, son texte a démarré et la malgré mes réticences, j’ai ressenti une émotion aussi forte qu'en écoutant du ARAGON chanté par FERRAT, qu’en lisant du RIMBAUD ou du NERVAL, ou du HUGO, bref j’ai découvert un poète fabuleux que depuis je ne me  lasse pas d’écouter.

J ai eu la chance de pouvoir le voir sur une très petite scène vauclusienne, et chaque texte, chaque mot m’a fait à la fois découvrir et aimer GRAND CORPS MALADE, sa justesse de son phrasé, la faculté de faire partager un maximum de vraies émotions, bref un grand, très grand poète, qui avec sa voix et ses textes te touche au plus profond de toi même.

 

Pour le découvrir :

http://www.grandcorpsmalade.com/

 

Daniel VIDAL

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 10:56
FEMME

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Sans titre-Numérisation-01

 

 

 

 

 

 

Sans-titre-Numerisation-02.jpg

 

 

 

Sans-titre-Numerisation-03.jpg

 

 

Sans-titre-Numerisation-04.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 14:42
BURKA.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne sais vraiment pas si dans un accès de folie sexuelle, je ne vais pas me convertir à l’Islam.

 

Je ne vois aucun paradoxe à rapprocher la sexualité de l’Islam, au contraire et je vais essayer de vous le démontrer dans ce qui suit,  car, il faut dans chaque religion, chercher le positif de la chose.

 

Effectivement, en pleine rue, dans un magasin, une burka n’as pas grand-chose de sexuel, mais uniquement parce que notre esprit cartésien, n’as pas cette faculté d’évasion, qu’un être humain anormal pourrait avoir, et je dis bien ANORMAL.

 

J’élimine donc  ce tissu infâme en pleine rue ou je préfère apprécier le joli galbe de deux jambes bien épilées, et admirer le balancement de deux fesses bien fermes, serrées dans une belle robe de cuir, noire de préférence, et qui au gré d’une marche soutenue se balance devant toi, ce qui provoque ce que l’on a  l’habitude de nommer en termes galants une érection inopinée (si j’ose employer ce terme)

 

Mais devant une telle tenue, quel plaisir de la découverte du corps de l’autre qui est déjà à moitié sinon aux trois quarts dénudé ? Aucun plaisir ou si peu, à part bien sur le toucher  et l’odeur du cuir, qui nous fait rappeler que malgré toute notre éducation,  Cro-Magnon n’est pas loin.

 

Alors qu’une burka, quel délice !

 

Imagine, découvrir le corps de l’autre, sans le voir , uniquement avec le toucher.

En plus, tu démarres par les pieds ; je connais pas mal de fétichistes des pieds, qui prennent un plaisir immense et graduel a masser, toucher, écarter sucer les pieds, doigts de pieds après doigts de pieds.

Apres les pieds, ce sont les mollets, musclés, fermes, épilés, bref, un doux massage, ensuite  une remontée lente vers les genoux ;

ha les genoux !!!

 

caresser des genoux sans les voir, en les imaginant, tels qu’ ils peuvent être, alors qu’ ils sont cachés par ce tissu, ou tu n’ aperçois que tes mains qui vont et viennent en dessous de cette burka.

 

Je crois que le plus sensuel est la remontée de tes doigts à l’intérieur de ses cuisses, jusqu’ à  son intimité  que tu découvres la aussi avec ton toucher .

Quel  plaisir de voir tes mains  sous ce  voile passerencore et toujours, devant, derrière et avec tes doigts uniquement s’insinuer  dans  son intimité.

Et c’est la que l’homme de Cro-Magnon intervient, car pendant que tes doigts remontent jusqu'à ses seins, ta tête elle va sous la burka et la tu découvres enfin avec tes yeux , avec ton nez, avec ta bouche et ta langue surtout  le chemin que tes doigts  ont déjà emprunté.

 

Bref moi je rendrais la burka obligatoire a la maison, par une loi tout simplement, et j’avoue que j ai un peu de regrets de ne pas avoir été élevé dans la religion islamique, et surtout j’ai beaucoup  d’estime pour ceux qui chaque jour au nom d’Allah peuvent vivre ce plaisir si intense.

 

Paix à eux, ils savent ce qu’est le plaisir.

 

 

Daniel  VIDAL

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 09:19

  imagesCAJSMFXX

 

 

“Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. […] L’argent n’a pas de patrie; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence; leur unique objectif est le gain.”

 

Napoléon Bonaparte (1769-1821), Empereur Français

 

 

“Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.”

 

Henry Ford (1863-1947)

 

 

“Notre travail est de donner aux gens non pas ce qu’ils veulent, mais ce que nous décidons qu’ils doivent avoir.”

 

Richard Salant, ex-président de CBS News

 

 

“La démocratie, c’est la dictature de la loi.”

“Il faut frapper le premier, et frapper si fort que votre adversaire ne se relèvera pas.”

 

Vladimir Poutine, ex président de la Russie

 

 

“Le gouvernement ne taxe pas pour obtenir l’argent dont il a besoin; le gouvernement trouve toujours un besoin pour l’argent qu’il reçoit.”

 

Ronald Reagan (1911-2004), 40e président américain

 

 

“La politique est l’ensemble des procédés par lesquels des hommes sans prévoyance mènent des hommes sans mémoire.”



Jean Mistler (1897-1988), auteur et homme politique français

 

 

“Un criminel est une personne avec des instincts prédateurs qui n’a pas suffisament de capital pour former une corporation.”

 

Howard Scott (1890-1970), économiste et auteur

 

 

 

“Le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de cinq minutes avec l’électeur moyen.”



Winston Churchill (1874-1965), Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955

 





“Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité.”





Nicholas Murray Butler (1862-1947), Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie et du Council on Foreign Relations

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : DE LA LIBERTE DE PENSER
  • : Un blog est un endroit visible par tous ou on peut livrer ses pensées, ses coups de coeur, ses coups de gueule.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens